mardi 20 septembre 2016

Casse brique HTML5 en moins d'une heure avec Bridge .NET


Cela fait plusieurs années que vous faites des applications de bureau en .NET / C# / Winform / WPF / SQL Server / EF, avec tous les patterns qui vont avec, et vous vous intéressez depuis peu au web ?

Si c'est le cas, vous avez surement découvert ASP .NET et son fameux MVC 4 et 5.

Lors de cette découverte, vous avez apprivoisé rapidement l'ensemble de l'écosystème coté "Backend" tant les concepts et méthodes sont proches de la programmation orientée objet traditionnelle.

Seulement voila, lorsque vous avez commencé a regarder la partie "Frontend", vous n'avez pas pu vous empêcher de gerber tant les principes et outils qui dominent sont chaotiques, improductifs, soumis au monde de la bidouille et sans aucune foi ni loi.

mardi 21 juin 2016

Développez facilement des services Windows configurables et robustes avec SystemHell

Si le monde informatique est plein de logiciels qui sont en interaction direct avec l’utilisateur, d’autres types de programmes s’exécutent dans l’ombre et permettent le bon fonctionnement de plusieurs services indispensables.

Ces logiciels fantômes qui servent à traiter vos mails, acheminer vos documents vers une imprimante, lancer des sauvegardes automatiques et bien d’autres choses sont appelés dans le jargon informatique des « démons systèmes ». Ils travaillent en arrière-plan et ont pour vocation à faire des traitements critiques, il est donc primordial que ceux-ci soient les plus robustes possibles.

Or, la plupart du temps, les concepteurs de ces programmes n’appliquent pas les bonnes pratiques comme ils pourraient le faire avec des logiciels de gestion traditionnels, et ce pour plusieurs raisons :
  • Les programmeurs travaillent souvent seul sur un démon système
  • Le .NET framework fourni des API natives très peu adaptées à la mise en place de design SOLID
  • Les démons systèmes sont (de premier abord) des programmes simples qui ne font que des choses répétitives.
De plus, il n’existe pas vraiment de bonnes pratiques quant à l’exploitation d’un démon système, ainsi chaque programmeur y va de sa créativité (enregistrement de logs dans des fichiers ou dans l’observateur d’événements, interface de contrôle obscure, configuration sous forme de fichier XML, INI ou base de registre, suivi des opérations à travers un fichier de sortie, …)

Tout cela peut rendre complétement fou ceux qui sont chargés d’installer, configurer et maintenir ces programmes, c’est pourquoi j’ai créé « SystemHell », un Framework Open Source permettant de mettre au point rapidement et facilement des services systèmes (démons) en .NET, avec l’avantage de donner plus de souplesse aux administrateurs pour les installer, les configurer et les maintenir.

Nous allons voir ensemble comment manipuler cet outil pour mettre sur pied des démons avec une vraie qualité professionnelle.


dimanche 10 janvier 2016

Comment réanimer un projet de développement logiciel laissé pour mort - Retour d'expérience - Partie 1


Plutôt que de lire, écoutez cet article avec ASTREAD

Chaque jour dans le monde, des milliers de personnes se jettent dans un nouveau projet de développement logiciel : Que ce soit une startup qui veut lancer un concept avec son site web, une entreprise qui veut développer un logiciel de gestion ou un étudiant qui désire créer une application mobile, tous voient en la technologie un moyen simple et rapide de réaliser leurs ambitions.

Mais savez-vous que selon « l’observatoire des projets » qui a réalisé une étude sur le taux d’échec dans le domaine de l’informatique en 2012, 55% des responsables sondés estiment qu’entre 16% et 50% de leurs projets stratégiques sont purement et simplement abandonnés ! 

L’histoire que je vais vous raconter parle de l’un de ces millions de projets qui a bien failli finir dans les oubliettes de l’informatique, tout en entrainant avec lui l’avenir d’une société et des salariés qui la composent.

Loin d’être un cas isolé, nous allons voir comment ce projet hautement stratégique a lentement dérivé, pour arriver à une situation tellement catastrophique que tous ceux qui y ont participé de près ou de loin s’en sont retrouvés profondément affectés.

Comme la fin du projet signifiait la fin de la société, il n‘était pas question pour la direction de l’abandonner. 
C’est dans ces conditions difficiles que j’ai été désigné pour en reprendre les rênes.

Or, l’équipe était tellement accablée par cet échec qu’elle ne pouvait accepter de recommencer.
Seule une profonde remise en question des méthodes de travail tant sur le plan technique que humain pouvait les convaincre de remettre le couvert.

J’ai donc été obligé de revoir ma façon de penser et d’aller à contre-courant de tout ce qui se faisait jusqu’alors, allant parfois à l’encontre d’un certain bon sens et des directives données par les dirigeants même de la société ! 

Et figurez-vous que ça a marché.  

Je vous propose donc de vous faire revivre cette expérience qui a changée à jamais notre façon de gérer des projets de développement…


jeudi 20 novembre 2014

Comment créer un contrôle graphique WPF avec Blend.

Mon incompétence en terme d’IHM étant assez importante, j’ai suivi récemment une formation sur les outils de modélisation WPF, et je dois dire que cela m’a assez bien réconcilié avec le monde de l’interface graphique.

Cela a surtout démystifié pas mal d'aprioris que j’avais sur le sujet, et il est vrai que Microsoft a fait de très gros efforts pour permettre à tout un chacun de créer de jolies interfaces, même pour les amoureux des programmes en mode console comme moi.

Avec cet article, je vais tenter de vous montrer comment on peut facilement faire un contrôle graphique en partant d’une page blanche, et ce sans aucune compétence particulière en graphisme.

Cela permettra enfin aux programmeurs bas niveau que vous êtes de pouvoir discuter avec les petites nanas du service marketing  au sujet des animations et autres pouet pouet graphiques qu’elles aimeraient voir dans la prochaine version de votre logiciel :)

jeudi 9 octobre 2014

Vérifiez la validité d’un numéro de sécurité sociale avec SQL Server.

Lorsqu’on est en France et que l’on travaille dans les logiciels de gestion pour le domaine de la santé, les questions de comment remonter tous les numéros de sécurité sociale « non valide » d’une table d’identifiants ou comment vérifier la validité d’un NIRPP dans un trigger arrivent assez rapidement.

Or, le contrôle d’un NIR n’est pas si facile lorsque l’on veut couvrir un maximum de cas (numéro temporaire pour les étrangers, département d’outre-mer, corse, calcul de clé, …) .

Pour ceux qui veulent éviter de perde plusieurs heures (voire plusieurs jours) sur la meilleure solution à adopter pour ce problème très franco-français, je vais essayer de vous synthétiser ma solution pour que vous puissiez la réutiliser dans votre base de données grâce à une bonne vielle requête SQL.

mardi 2 septembre 2014

La transformation de données – Pierre angulaire de l’architecture SOLID.

Si la programmation est une activité déjà bien complexe lorsque l’on travaille seul, la difficulté est largement amplifiée quand le programme nécessite d’y travailler à plusieurs, car ce dernier cas nécessite en général une architecture divisée en modules à périmètre restreint pour permettre une bonne séparation des concepts.

Bien que ce type d’architecture soit souvent mis en œuvre, l’interdépendance entre les modules constitue rapidement le point faible qui oblige les développeurs à bafouer toutes bonnes pratiques de séparations pour arriver à leur fin.

Dans cet article,  je vais traiter d’une solution évoluée de « Transformation de données » pour garantir à votre architecture modulaire de rester le plus intègre possible au niveau des principes SOLID.

Read the english version of this article on CodeProject

lundi 18 août 2014

Hazymail.NET, la résurrection du programme perdu.

Il y a quelques semaines, j'ai dû mettre en place un script qui doit envoyer un email à la fin de son traitement. Rien de plus normal me direz-vous ?

Le truc fun de l'histoire c'est qu'en cherchant sur le net, je suis tombé sur un très vieux soft que j'avais écrit en C++ en l'an de grâce 2006 nommé HazyMail.

Cet outil permettait d'envoyer des mails sans avoir besoin d'un serveur SMTP, ce qui est quand même bien pratique.

Je me suis donc empressé de l'utiliser, et j'ai pu constater quelques disfonctionnements, notamment sur la partie pièce jointe. Je me suis alors dis qu'il serait pas mal de lui donner un petit coup de jeune en le redéveloppant en .NET 2.0 histoire que celui-ci soit Cross plateforme !